On s’fait un resto éphémère ?

Bienvenue dans Food’Story, la rubrique qui donne la parole à ces acteurs culinaires passionnés de leur domaine et qui font vibrer nos papilles.

Cette semaine, notre ou devrais-je plutôt dire nos invitées sont des foodies comme vous et moi, deux passionnées …que l’art gastronomique et le savoir-recevoir ont réunis.

Initiatrices du premier restaurant éphémère Ethiopien en Côte d’Ivoire : Gursha, elles nous invitent pour la 2ème Edition d’un voyage culinaire au pays de l’ « Abyssinie » le Jeudi 8 décembre au Bao Café.

  1. Que signifie Gursha ?

Gursha signifie bouchée en amharique, une langue d’Ethiopie. C’est la première bouchée du plat que vous offrez à quelqu’un qui vous tient énormément à cœur lors d’un dîner familial ou entre amis. Généralement, la personne se trouve à votre gauche. Mais la position à table et le statut de la personne importent peu. Elle peut être aussi bien votre sœur, frère ou votre ami. Il s’agit tout simplement d’un geste de confiance et d’amour.

  1. Quand et comment ce projet est-il né ?

Ce projet est né d’une fusion entre deux amies aux origines antipodes mais dont la quintessence d’une passion commune pour la cuisine Ethiopienne les a unis il y a 3 ans de cela. Aujourd’hui leurs forces résident dans leurs complémentarités. Tandis que vous serez accueillis avec un large sourire en salle par l’une des hôtes, vous retrouverez l’autre dans un tout autre univers : la cuisine.

  1. A quoi faut-il s’attendre à l’évènement ?

Ce jeudi 08 décembre, il faut vous attendre à voyager dans tous les sens du terme.

L’odeur, la musique, le visuel des plats, les couleurs et le goût seront tous mis à contribution. Vous vivrez une expérience typiquement éthiopienne de « partage », celle de manger à la main dans le même plat.

Il est important de préciser que votre expérience peut être « bouleversante » en termes de papille parce que pour un foodie dont la nourriture Ethiopienne est une énigme, cela peut être une aventure culinaire très positive…ou pas…surtout pour l’injera dont l’acidité ou l’aspect peut ne pas être appréciée.

Un petit lexique de la cuisine Ethiopienne ?

Berbéré : est un mélange exotique de multiples épices (cumin, cardamome, clou de girofle, gingembre, piment de Cayenne…). De couleur rouge orangé, il parfume la plupart des plats en sauce.

Doro wot : une des sauces principales au menu dans tous les restaurants Ethiopiens. « Doro » signifie poulet et « wot »: sauce.  Elle est peut- être épicée si mélangée avec du berberè ou plus douce et dans ce cas il s’agit de « doro alicha » :une sauce préparée avec des oignons, du poulet, des épices et du curcuma.

Injera: qui est l’essentiel de la cuisine Ethiopienne. C’est une sorte de grande crêpe ou galette à base de farine de céréales locales comme le teff blanc, rouge ou noir qui se partage à plusieurs. Le teff est sans gluten, moins calorique que le blé.

Tibs : Le « choukouya » Ethiopien

Retrouvez Gursha sur Facebook pour les futures éditions de ces voyages au cœur de la gastronomie de la corne de l’Afrique.

 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Actualité Food de Janvier 2017 à Abidjan | On en parle ?Journal d'une Foodie 16 janvier 2017 at 12 h 54 min

    […] à relire sur le blog : ICI et LA […]

  • Reply [ Nouveau Projet ] FOOD’STORY #1 : Chef Prisca GilbertJournal d'une Foodie 16 mai 2017 at 20 h 21 min

    […] y a également eu l’histoire du charmant et dynamique duo derrière le concept Gursha à Abidjan (un restaurant éphémère Ethiopien) et enfin Saran Dosso (une Food’Entrepreneure) […]