Afrofoodie à Bouaké

19 mars 2013
En mission à l’intérieur du pays, ma collègue et moi étions à la recherche d’expériences foodies différentes, vous savez les endroits bien « roots » où l’on vous servirait de bonnes sauces avec tous les animaux de la brousse dans de beaux taliers.Bien que l’objectif n’ait pas été atteint à 100%, nous avons tout de même visité 3 maquis* de la ville de Bouaké…
1. Le Jardin d’Eden
Ce maquis est situé rue Centre Ivoire, qui est quelque peu comparable à la rue princesse de Yopougon avec tous ses maquis et boites de nuit.Nous y avons dégusté des poissons braisés, kédjénou de poulet et soupe de poisson. Bien qu’il s’agissait d’un maquis, le service de manière générale laissait à désirer, d’autant plus qu’en guise d’assiette, nous avons eu droit à des plateaux en plastique ce qui n’était pas très esthétique surtout pour la soupe et le kédjénou.Les plats étaient cependant bien faits et les poissons bien assaisonnés.
2. La référence chez TG

Nous l’avons testé deux fois et avons été satisfaites les 2 fois même si l’attente a été un peu longue lors de notre première visite.

Maquis la Réference

Nous y avons dégusté des kédjénous de pintade, d’agouti à 3500 FCFA et du poulet braisé le 1ère fois et la 2ème; des plats de gouagouassou de biche à 1000 F CFA  et sauce djoumblé à 1000 FCFA.

ref2

Ce maquis porte bien son nom et je vous le recommande vivement s’il vous arrive de séjourner à Bouaké !

3. Maquis Anouanzé
Le maquis Anouanzé, tenu par une « tantie » depuis plus d’une trentaine d’année. Elle est spécialiste du poisson braisé, oui vous me direz on en mange tout le temps à Abidjan mais je peux vous assurer que les 30 ans d’expérience de la dame se sont fait ressentir.Le maquis se trouve au Quartier Koko, dans un glôglô* (rires), en effet on a eu du mal à le trouver.
A notre arrivée, il y avait de nombreux véhicules notamment ceux d’expatriés ce qui était plutôt positif.Il s’agit d’une villa transformée en maquis, des chaises et des tables ça et là, et en-nou-aller * pour une soirée tranquille surtout qu’il n’y avait pas de musique ce qui change énormément du brouhaha que l’on entend la plupart du temps dans les maquis.
Le numéro de téléphone est le 09 10 75 97
PS: Je n’ai malheureusement pris aucune photos de mes plats 🙁
Vos avis de foodies ? Connaissez vous d’autres maquis à Bouaké ? Lesquels me recommanderiez-vous si d’aventure, je devais y retourner ?

*glôglô: signifie un endroit difficile d’accès / *en nou aller: signifie « c’est parti »

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply